Trucs & Astuces

Comment comprendre les différences de couleurs de peau ?

le 04/04/2017

Pourquoi y'a t-il plusieurs couleurs de peau ?

Aujourd'hui, il est établi qu'il existe des différences dans la peau au-delà de la couleur seule, et que les peaux de couleur ont des exigences de soins spéciales.  Il a été scientifiquement prouvé qu'il existe des différences fondamentales entre les peaux noires et les peaux caucasiennes, qui vont au-delà de la différence évidente de couleur.  En plus de la quantité différente de la mélanine dans les peaux noires, il existe également des différences dans la structure du stratum corneum (couche externe) et ses capacités à retenir l'eau. La croyance qu'une peau de couleur est plus résistante qu'une peau blanche est fausse, car la sensibilité est souvent présente mais obscurcie par la pigmentation plus profonde.

Le facteur principal qui détermine la couleur de la peau est un pigment noir appelé mélanine, qui est produit par des organismes minuscules appelés mélanosomes, qui se retrouvent dans des cellules spécialisées connues sous le nom de mélanocytes présents dans la couche de production cellulaire des nuances (couche basale).  Il existe deux types de mélanine dans le corps humain, Eumélanine (noir) et Phaeomélanine (rouge). La couleur naturelle de la peau est déterminée en fonction de la quantité de ces deux types de mélanine. Une peau scandinave a à peu près le même nombre de mélanocytes dans la peau qu'une peau noire. Ce qui donne la couleur de la peau est la quantité de pigments noir (Eumélanine) et de pigments rouge (Phaeomélanine). Cela fait partie du modèle génétique héréditaire de l'individu et déterminera la couleur des cheveux et la couleur des yeux.  La taille et la forme des particules de mélanine dans le corps dépendent de la taille et de la forme des mélanosomes (organelles des mélanocytes qui synthétisent la mélanine).  Dans la peau plus foncée, les mélanosomes sont environ deux fois plus grands que ceux dans la peau claire, et sont dispersés dans toutes les couches de la peau. Les mélanosomes sont plus grands et plus nombreux pour la peau plus foncée. Pour la peau caucasienne, ils sont plus petits et plus concentrés.  Aussi, les mélanocytes présents dans les peaux colorées sont génétiquement programmés pour produire plus de mélanine. Une plus grande variation de la teneur en mélanine de la peau colorée entraîne une variation de couleur cinq fois supérieure à celle des peaux caucasiennes. On estime qu'il y a plus de 35 nuances de couleurs chez les peaux foncées. 


Est-ce que plus de mélanine signifie une plus grande protection solaire?

La mélanine protège contre les coups de soleil et contribue à prévenir le développement de cancers de la peau en absorbant les rayons ultraviolets. Par nature, les peaux noires absorbent jusqu'à 36% de rayonnement solaire en plus que les peaux caucasiennes. Il y a donc une incidence plus faible de cancer de la peau induit par le soleil sur les peaux noires. Nous pourrions conclure que la mélanine est un écran solaire naturel très efficace. Cependant, bien que la mélanine semble être protectrice contre les propriétés cancéreuses cutanées de la lumière du soleil pour les peaux noires, elle ne protège pas contre les dommages sur le système immunitaire. Une seule exposition à une UVR à faible dose modifie le système immunitaire de la peau.
 

Les peaux colorées sont-elles aussi sensibles que la peau caucasienne?

La peau pigmentée modérée à noire est aussi facilement irritée que la peau caucasienne. La différence réside dans l'apparition de l'irritation de la peau. La peau foncée réagit aux troubles cutanés en produisant une hyperpigmentation (tache, melasma,etc). L'utilisation continue à long terme de produits chimiques irritants ou de substances peut induire une hyperpigmentation plus marquée, ce qui a posse certaines personnes à se tourner vers des produits éclaircissants comme l'hydroquinone qui produiront plus d'effets indésirables (ochronose par exemple).

Il existe de nombreuses idées fausses sur la peau noire. On pense souvent qu'elle est plus épaisse et plus dure que la peau dite caucasienne. Or, leur épaisseur est la même, bien qu'il existe des signes indiquant que le stratum corneum (couche externe) des peaux de couleur contient des couches cellulaires plus compactes que pour les peaux caucasiennes. Nous rappelons que tenter de modifier l’aspect de votre peau peut avoir une influence sur sa santé. Le désir de bronzer parmi ceux qui ont une peau blanche entraîne une augmentation des risques de cancers de la peau. La quête de certaines femmes à la peau foncée pour obtenir des tons de peau plus clairs peut conduire à l'utilisation de produits inappropriés et nuisibles pour la peau.