Trucs & Astuces

Comment traiter l'hyperpigmentation post-inflammatoire

le 04/08/2018

Qu'est-ce que l'hyperpigmentation post-inflammatoire et quelles en sont les causes ? 

L'hyperpigmentation post-inflammatoire résulte d'une surproduction de mélanine suite à une inflammation de la peau. Les cytokines et les médiateurs inflammatoires peuvent avoir un effet stimulant sur les mélanocytes, ce qui entraîne une augmentation de la production de mélanine. L'inflammation peut également provoquer la destruction des kératinocytes basaux, ce qui entraîne une accumulation de pigments à l’endroit de la blessure. L’hyperpigmentation post-inflammatoire peut se produire après tout type de blessure cutanée comme l'acné, une dermatite ou une blessure traumatique, et peut apparaitre sur les couches cutanées et / ou épidermiques.

 L'hyperpigmentation post-inflammatoire n’est pas physiquement nuisible, mais beaucoup de gens cherchent un traitement en raison des effets esthétiques, émotionnels ou même sociaux.

 L'hyperpigmentation post-inflammatoire peut se produire sur toutes les peaux. En revanche, elle est généralement plus fréquente, visible et persistante chez les personnes ayant la peau plus foncée (phototypes 4 à 6). La couleur de l'hyperpigmentation peut varier en fonction de la couleur de peau et de l'emplacement sur la peau (dermique ou épidermique). Elle peut alors apparaitre comme rouge, pourpre, brune ou bleuâtre. Il existe également une corrélation entre l'intensité de l'inflammation originale et l'intensité de l'hyperpigmentation post-inflammatoire résultante. L'inflammation répétée sur le même site (comme les boutons d'acné récurrents) et l’exposition répétée au soleil peuvent exacerber l’hyperpigmentation post-inflammatoire.

 

Comment l'éviter?  

L'hyperpigmentation post-inflammatoire est connue pour être longue à traiter. On dit souvent qu’une once de prévention vaut un livre de guérison… Éviter l'inflammation est la meilleure façon d'éviter les l'hyperpigmentation post-inflammatoire. Il faut éviter également de faire tout ce qui provoque une aggravation de l'inflammation, comme gratter un bouton d’acné ou arracher une croute suite à une blessure. 

J’ai des taches sur la peau, comment puis-je les faire partir ? 

Heureusement, il existe de nombreux traitements bien étudiés pour traiter les taches pigmentaires. Voici quelques-uns des traitements topiques les plus connus : 

Écran solaire – les traitements contre l’hyperpigmentation post-inflammatoire augmentent la sensibilité de la peau au soleil, il est donc conseillé d’y associer l’utilisation d’un écran solaire à large spectre SPF. Notre Soin Jour anti-taches HRB-3 contient une combinaison d'actifs anti-taches et de protection solaire. Sinon, il y a de fortes chances que non seulement le traitement échoue, mais cela peut également causer des dommages supplémentaires à la peau. Utilisé seul, un écran solaire peut aider à empêcher toute hyperpigmentation existante de s'aggraver.  

Retinoïdes – ces dérivés de la vitamine A sont couramment prescrits contre l'acné, mais peuvent également aider à atténuer l'hyperpigmentation. Ils fonctionnent en augmentant le roulement épidermique, en facilitant la dispersion et l'élimination de la mélanine. Les effets indésirables les plus courants de l'utilisation des rétinoïdes sont la rougeur, la sécheresse et l'irritation. La dermatite rétinoïde peut conduire à une hyperpigmentation supplémentaire, en particulier sur une peau plus foncée, de sorte qu'il peut être avantageux de commencer par un rétinoïde à faible résistance et augmenter progressivement la quantité et la fréquence d'utilisation. Les rétinoïdes peuvent être prescrits par votre médecin ou dermatologue.  

Niacinamide – plus connue sous le nom de vitamine B3, elle agit en inhibant le transfert de mélanosomes des mélanocytes vers les kératinocytes. En général, cela ne cause pas d'irritation et est bien toléré. Tous les produits de la gamme Nubiance HRB3 contiennent de la vitamine B3. 

Peelings chimiques - Les peelings chimiques superficiels à base d’acides hydroxy alpha sont des traitements communs et sont généralement bien tolérés. Les peelings chimiques fonctionnent en favorisant l'exfoliation et la dispersion de la couche basale de la mélanine. Les gels d'acide glycolique, lactique et salicylique se sont avérés efficaces dans le traitement de l'hyperpigmentation. L'acide glycolique peut également être efficace dans le traitement des cicatrices atrophiques superficielles car il augmente la synthèse du collagène par voie cutanée. Les effets secondaires potentiels peuvent être une sensation de brûlure, une rougeur et une irritation ou une sensibilité cutanée. L'acide salicylique peut causer la sécheresse, en particulier pour les personnes ayant des peaux plus sèches. Une irritation excessive peut entraîner une hyperpigmentation supplémentaire, il est donc important de choisir attentivement les ingrédients de votre traitement, en tenant compte de votre type de peau et de vos  allergies et/ou vos sensibilités. Les précautions d'emploi des produits qui en contiennent, comme le Serum Prépareteur anti-tache HRB-3 de Nubiance sont également à respecter soigneusement. 

Vitamine C- Les propriétés antioxydantes de la vitamine C peuvent aider à atténuer la synthèse de la mélanine. Elle possède également des effets anti-inflammatoires et des propriétés photoprotectrices. La vitamine C n'est pas très stable en solution et doit être stocké soigneusement. Il est plus efficace lorsqu'il est combiné avec d'autres traitements. La vitamine C est disponible dans de nombreux produits OTC.  

AHA (acides de fruits)- En plus d’être utilisés comme agents de peeling, les acides alpha-hydroxy, ou acides de fruits, peuvent être utilisés quotidiennement à des concentrations plus faibles pour favoriser l'exfoliation de la peau. Au fil du temps, cela peut aider à une atténuer l’hyperpigmentation. De nombreux types de peau peuvent tolérer une utilisation régulière de l'AHA avec d'autres traitements. De nombreux produits aux AHA sont disponibles en vente libre.  

Acide azélaïque – il s’agit d’un acide dicarboxylique qui a été développé pour le traitement de l'acné et de la rosacée. En plus de lutter contre l'acné en éliminant les bactéries et en diminuant la production de kératine, il peut aider à diminuer l'hyperpigmentation par l'inhibition de la tyrosinase et des effets cytotoxiques sur les mélanocytes anormaux. Il est généralement bien toléré, mais peut provoquer des rougeurs, des brûlures, des irritations ou des réactions allergiques. L'acide azélaïque peut être prescrit par votre médecin.      

Combien de temps cela prendra-t-il pour partir?  

Le processus de guérison est propre chaque personne, cela peut varier considérablement en fonction de votre couleur de peau, de la gravité de la l’hyperpigmentation post-inflammatoire, des traitements que vous choisissez et de la cohérence dans l'application du traitement. Dans certains cas, les taches d’hyperpigmentation peuvent rester à long terme ou en permanence. Pour certaines personnes, en particulier celles qui ont une peau plus foncée, un minimum de 3-6 mois de traitement est nécessaire avant que des améliorations significatives ne soient visibles.